3 clés pour enfin tenir vos bonnes résolutions

Vous venez de faire les fêtes de Noël, la fin d’année approche et la nouvelle année va bientôt commencer.

Faites-vous partie de ces gens qui vont prendre des bonnes résolutions ?

Mais surtout, faites-vous partie de cette majorité qui, au bout d’une ou deux semaines, abandonnera définitivement ces mêmes résolutions ?

Et oui, tout le monde le sait, les bonnes résolutions de la nouvelle année finissent très souvent en échec.

Mais cette année, je vais faire de mon mieux pour vous donner les 3 clés pour enfin réussir à garder vos bonnes résolutions de la nouvelle année (ou toute autre bonne habitude que vous voulez mettre en place dans votre vie, indépendamment de la date de début !!!)

Première clé : Apprenez à vous connaître !

Alors je sais, si vous me lisez depuis le début, vous allez encore me dire « Camille, tu radotes un peu… Tu nous le sors à toutes les sauces celui-là… »

Je suis complètement d’accord, et croyez-moi, vous n’avez pas fini de m’entendre avec celui-là.

Comment voulez-vous appliquer un principe si vous ne savez pas quelle technique fonctionne sur vous ?

On pourra vous sortir toutes les astuces et techniques du monde, si vous ne savez pas ce qui marche pour vous, vous vous retrouverez en 2046 avec toujours autant d’échecs sur la mise en place de vos bonnes résolutions.

Donc, encore une fois, je le redis, apprenez à comprendre comment vous fonctionnez. Il y a plein d’astuces qui permettent de maintenir de bonnes habitudes mais elles ne fonctionnent pas pour tout le monde, c’est obligé. Voire, elles sont même complètement contre-productives pour certaines personnes en particulier.

Des exemples concrets :

  • Certaines personnes sont incapables de tenir des résolutions car il leur manque un point essentiel : celui de s’engager auprès d’une autre personne. Si vous vous engagez publiquement et que l’autre personne joue le jeu pour suivre en quelque sorte ce qu’il se passe pour vous et/ou le faire avec vous, alors vous serez plus à même de vous sentir « redevable » et ainsi continuer sur votre lancée.
  • En revanche, pour d’autres personnes, si la motivation ou la pression viennent de l’extérieur, ils seront encore moins disposés à tenir leur résolution. Pour ces personnes-là, la décision ne doit venir que de leur propre volonté. Ils doivent décider où, quand, comment, pourquoi, et surtout pour quelle raison ils doivent ou non mettre en place et tenir cette bonne résolution. Ils rejetteront tout ce qui ne vient pas d’eux.
  • La majorité d’entre nous obtenons des résultats meilleurs si nous commençons « petit » grâce notamment à la méthode des « petits pas » comme on a l’habitude de le dire. Cependant, certaines personnes auront de bien meilleurs résultats en commençant de suite par « un pas de géant ». Et si vous appliquez la méthode des petits pas alors que vous êtes plutôt « pas de géant », c’est évident que cela ne fonctionnera pas.

Ce ne sont que des exemples mais vous pouvez ainsi voir qu’il y a vraiment des différences de fonctionnements majeurs selon les personnes, et que, encore une fois, il n’y a pas de solution miracle. Surtout pour garder une bonne habitude.

Donc, essayez de bien prendre conscience de votre fonctionnement, voyez comment vous réagissez au quotidien, demandez à votre entourage d’avoir un avis extérieur sur votre fonctionnement…

L’important, c’est vraiment d’en ressortir avec VOTRE mode d’emploi. Cela vous aidera dans absolument tous les domaines. Et vous pourrez également éviter des conflits avec vos interlocuteurs en appréhendant mieux leur fonctionnement mais surtout en communiquant et en informant sur votre façon de fonctionner.

Deuxième clé : Soyez plus clair : votre résolution, est-ce un objectif précis ou une nouvelle habitude ?

Selon moi, il y a une différence notable entre une résolution qui correspond à un objectif précis à atteindre ou une résolution qui correspond à une nouvelle bonne habitude que vous souhaitez mettre en place dans votre vie. Plus vous serez clair sur ce que vous souhaitez obtenir et mettre en place, plus vous aurez de chance de maintenir vos résolutions.

Vous n’allez pas avoir la même approche pour maintenir cette résolution selon ce que vous avez mis derrière.

Voici des exemples de résolutions qui correspondent selon moi à des objectifs précis à atteindre :

  • Courir un marathon en octobre prochain
  • Finir ce projet photo pour l’exposition de cet été
  • Perdre 10 kg d’ici la fin de l’année
  • Arrêter de fumer d’ici 6 mois

Voici des exemples de résolutions qui correspondent selon moi à des habitudes à mettre en place :

  • Faire du sport 3 fois par semaine
  • Manger au moins 5 fruits et légumes par jour
  • Méditer quotidiennement

Voyez-vous la différence entre les deux ?

Les objectifs et les habitudes doivent être précis et mesurables (un marathon c’est 42km, perdre 10kg, 5 fruits et légumes par jour..) mais la différence profonde entre les deux, c’est la notion de temporalité. Pour un objectif, il y a une échéance, il y a une date à laquelle vous allez regarder si oui ou non vous avez atteint votre objectif (ex pour le marathon en octobre prochain, l’exposition de cet été, ou l’échéance de la fin d’année…). Alors que pour une nouvelle habitude à mettre en place, il n’y a pas d’échéance en tant que telle. Ici, le contrôle pour savoir si oui ou non votre bonne résolution est toujours en place, se fera par le nombre de fois où vous avez « pratiqué » cette bonne habitude et par votre régularité.

C’est la raison pour laquelle, la démarche pour maintenir votre résolution-objectif ou votre résolution-habitude ne sera pas la même, le but final étant différent.

Pour une résolution-habitude, vous allez définir précisément ce que vous voulez mettre en place. Pourquoi mettre en place cette habitude ? Quand faire cette habitude ? Combien de fois par semaine ? Quelle intensité au départ ? Quelle progression au fur et à mesure ? Quel déclencheur ? Et vous allez également définir comment mesurer vos progrès mais je vous en dis plus dans la troisième section.

Pour une résolution-objectif, vous allez d’abord préciser votre objectif avec la méthode SMART par exemple (un objectif est SMART s’il est Spécifique, Mesurable, Ambitieux mais Réaliste, et défini dans le Temps). Vous allez ensuite définir votre résolution en fonction de l’échéance à respecter, découper l’objectif en sous-objectifs sur différentes périodes pour atteindre la date ultime, et vous mettre des points de contrôle (des mini échéances) pour ainsi contrôler que vous avez bien atteint vos sous-objectifs.

Et c’est ici que cela devient intéressant, lorsque vous découpez votre résolution-objectif en sous-objectifs, il est possible que vous arriviez à un niveau de détails où vous mettez en place… une habitude. A la seule différence selon moi qu’avec une résolution-objectif, l’habitude n’est mise en place que pour une durée déterminée alors qu’avec une résolution-habitude, le but est de garder cette bonne habitude pour le restant de vos jours… !

Par exemple :

  • Si votre résolution-objectif est de courir un marathon, alors l’habitude qui ira avec pourrait être de courir 3 fois par semaine et d’augmenter votre distance parcourue de 3 km par semaine. Mais vous ne ferez cette nouvelle habitude que jusqu’à la date du marathon. Une fois l’objectif atteint, vous pourrez arrêter cette habitude si c’est votre choix.
  • Si votre résolution-objectif est de perdre 10kg avant la fin d’année, il est possible que vous arriviez (entre autre) à une habitude de ne manger qu’un seul dessert par semaine et d’arrêter complètement la bière. Mais une fois, l’objectif atteint, vous pourrez sans doute remanger plus de desserts et reprendre une bière de temps en temps (L’alcool est à consommer avec modération).

Avez-vous compris la différence entre ce que j’appelle une résolution-objectif et une résolution-habitude ? Essayez donc de bien clarifier vos résolutions pour mieux les appréhender et vous simplifier leur mise en place.

Troisième clé : Ajustez votre trajectoire.

Une autre clé très importante pour la réussite de vos résolutions, que ce soit des résolutions-objectif, ou résolutions-habitude, c’est de suivre la progression pour pouvoir ajuster la trajectoire si besoin.

Sur un bateau, le capitaine va constamment vérifier si le cap est tenu, si le bateau navigue toujours dans la bonne direction qui avait été définie au départ. S’il s’aperçoit qu’il y a eu une déviation, alors il va rectifier le tir et reprendre la barre pour revenir en direction de la destination finale. Parfois, il est possible qu’il fasse consciemment un détour, car son équipe est malade et nécessite des soins particuliers, ou encore à un autre moment, il va suivre le courant car celui-ci est plus intense et le fera aller à une allure plus grande malgré un changement de cap mineur. Mais après ces différents écarts, dans un sens ou dans l’autre, il reprendra le cap vers ce qui avait été défini au départ.

Dans la vraie vie, c’est le même principe. Vous allez devoir rectifier le tir car vous allez forcément faire des écarts, sur certaines périodes ce que vous aviez défini ne sera pas assez intense, sur d’autres ce sera beaucoup trop intense.

Ce qui est important de garder à l’esprit, c’est qu’il y aura toujours des changements dans ce que vous aviez prévu. Quoique vous fassiez, je peux vous assurer que cela ne se passera JAMAIS à 100% comme vous l’aviez prévu. Et c’est bien normal. Pour palier cela, il faut donc être capable de tenir le cap en réajustant au fur et à mesure de notre périple et en étant flexible.

D’où l’importance de bien mesurer votre progression pour savoir où vous en êtes et pour savoir si vous allez toujours dans la bonne direction. Pour cela, vous allez donc définir des points de contrôle pour vos sous-objectifs ou pour contrôler que vous êtes assez régulier. Et pour les résolutions-habitude, c’est pareil, il faut arriver à trouver un moyen de mesurer chaque jour votre progression. A vous de trouver ce qui vous convient le mieux pour le faire (un petit carnet, une application, une feuille excel…)

J’espère que ces 3 clés vont vraiment vous aider à mettre en place vos bonnes résolutions pour cette année. N’hésitez pas à partager vos résolutions dans les commentaires.

 

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez Meilleur. J’apprécie beaucoup ce blog d’Olivier Roland, et je vous conseille de lire mon article préféré. Cliquez ici pour voter pour mon article si vous l’aimez !

Crédit Photo Tim Graf sur Unsplash

4 Replies to “3 clés pour enfin tenir vos bonnes résolutions”

  1. Je ne fais jamais de résolution en fin d’année. Je m’en fait tout au long de celle-ci lorsque j’en ressent le besoin. De ce fait, cet article me sera utile tout au long de l’année prochaine. J’aime bien l’explication sur la différence entre les habitudes et les objectifs. Simple, clair et précis.
    Merci Camille (non non tu ne radotes pas)

    1. C’est parfait ! car c’est exactement ce que je dis. Nulle besoin d’attendre le premier de l’an pour prendre de bonnes habitudes. Mais le principe est le même. J’espère que ça pourra te servir. Merci pour ton message

  2. Vraiment chère professeur, vous n’avez ménagé aucun effort pour nous éduquer. C’est tellement gentil de votre part. Bonne continuation mais j’aimerais avoir votre numéro de portable si possible.

    1. Je vous remercie pour votre message. Je suis désolée mais je ne donne pas mon numéro de téléphone. En revanche, si vous êtes intéressé par une session de coaching vous pouvez me contacter par mail sur contact[at]camillebertaud.com pour plus d’informations. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.