10 raisons d’apprendre à dire Non

Ou comment arrêter d’être un « people-pleaser » (quelqu’un qui essaye toujours de faire plaisir aux autres, au détriment de tout)

Cet article s’adresse particulièrement à vous si vous vous reconnaissez là-dedans :

  • Vous êtes incapable de dire Non quand quelqu’un vous demande quelque chose, que ce soit :
    • Vos amis pour les aider pour un déménagement
    • S’occuper d’arroser les plantes de votre voisin pendant son absence
    • Sortir avec vos amis dans le dernier endroit à la mode
    • Votre boss pour un n-ième projet
    • Une nouvelle formation qui vous attire et qu’on vous vend à merveille
  • Vous vous sentez du coup débordé car vous vous êtes engagé sur beaucoup trop de projets / sorties / activités
  • Vous n’arrivez plus à tenir votre parole et vous vous sentez coupable
  • Vous n’avez absolument plus de temps pour vous
  • Vous préférez dire oui plutôt que d’aller, comme vous le pensez, au conflit en disant non

Ça vous parle ? Ça vous semble familier ?
Si c’est le cas, alors il serait peut-être temps d’apprendre à dire non.

J’ai « subi » cela pendant des années (et j’y travaille encore ! Car je pense que c’est un travail de longue haleine)
Je ne m’en rendais pas forcément compte car j’aime bien tester de nouvelles activités, je suis toujours partante pour sortir et j’aime beaucoup aider les gens. Ça me paraissait normal de faire passer les autres avant moi.

La plupart du temps, on dit Oui pour faire plaisir, pour entretenir nos relations, pour ne pas décevoir, pour bien faire, pour garder les apparences.

Mais à un moment donné, trop c’est trop.
Trop d’activités, trop de sorties, trop d’engagement, trop de mails, trop de choses à faire, trop de gens à voir, trop de dépenses.
Et surtout, plus assez de temps pour soi, plus assez de temps pour faire ce que MOI je veux.

Voici donc les 10 raisons de mettre en place cette nouvelle habitude : apprendre à dire non.

1 – Plus vous direz Oui, plus on vous en demandera

Que ce soit votre boss, vos amis, votre famille, vos collègues, vos voisins et même votre chat, plus vous dites Oui, plus les autres continueront à vous en demander. Et vous savez pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu’ils ne sont pas forcément au courant, qu’ils ne se rendent pas forcément compte que c’est trop pour vous.
Parfois, certes, ils pourraient s’en rendre compte, mais ne faites jamais de suppositions sur ce que les gens comprennent ou non si vous ne dites rien. Partez du principe que si vous ne le dites pas explicitement, les autres ne le savent pas.
Si votre boss vous demande de faire tel projet, que vous dites Oui, puis quelques temps plus tard, il vous en ajoute un autre, puis un autre, puis un autre et que chaque fois vous dites oui. A quel moment est-il sensé savoir que vous ne pouvez plus suivre si vous ne lui dites pas ?
Et c’est pareil avec les autres personnes, si vous dites tout le temps oui à tout, vos amis ne peuvent pas savoir que vous le faites au détriment de votre vie à vous. Et comme vous êtes quelqu’un qui dit oui tout le temps, vous serez la première personne à qui ils penseront quand ils auront un service à demander. Et pourquoi s’en priver ?

2 – Vous devez apprendre à poser vos limites

Pour qu’on arrête de vous en donner plus, vous devez apprendre à dire Non pour fixer vos limites. Ce n’est pas être égoïste ou même faible que de dire « Non, je suis désolée, mais là ce n’est pas possible. Je n’ai pas le temps / l’énergie / la possibilité / l’envie de prendre ce nouveau projet / cette nouvelle tâche / de faire cette sortie ». Au contraire, c’est bénéfique pour tout le monde. Car une fois vos limites établies, les autres sauront à quoi s’en tenir. Ça ne doit pas les empêcher de vous proposer ce qu’ils voulaient mais ça leur permet aussi de comprendre que si vous dites oui c’est vraiment que vous le pouvez ou le voulez. Vous devez apprendre à communiquer sur vos limites et à les faire accepter. Si les personnes autour de vous ne sont pas capables des respecter vos décisions et vos limites alors c’est qu’elles ne vous respectent pas, et personnellement, je pense qu’il serait peut-être temps de changer de fréquentations.
Vos limites doivent vous protéger et doivent vous permettre d’avancer plus facilement dans la vie. Vos limites vous permettent de respecter vos valeurs et de faire en sorte d’être en adéquation avec ce que VOUS vous voulez faire de votre vie.

3 – Apprenez à dire Non pour plus de satisfaction des 2 cotés

Un exemple simple, tout simple pour illustrer cela. Pendant des années, mes deux tantes (Coucou taties !) m’offraient toujours plein de vêtements que j’aimais plus ou moins… Mais c’était toujours difficile pour moi de dire Non. Alors je disais Oui à tout. Mais derrière, elles le savaient bien, je ne portais pas tout car j’avais dit oui pour leur faire plaisir. Puis j’ai changé. J’ai établi mes limites et j’ai réussi à dire Non à ce qui ne me plaisait pas. Aujourd’hui, elles savent que si j’accepte un vêtement ou autre, c’est qu’il me plaît vraiment, que je le mettrai et que je suis contente de mon choix. Et cela facilite beaucoup les échanges et au final tout le monde est beaucoup plus content et satisfait. Car en plus, elles ont réussi à apprendre ce qui me plaisait vraiment et mes véritables goûts, et grâce à cela, elles peuvent toucher juste beaucoup plus souvent !

4 – Plus vous direz Non, plus vos Oui auront de la valeur

Si vous commencez à dire Non, et que vous arrêtez enfin de dire oui à tout, alors il y aura de moins en moins de Oui. Mais ces Oui-là auront beaucoup plus de valeurs. Ils auront été réfléchis, voulus, anticipés ou non, mais en tout cas ils résulteront d’un choix que vous avez pris en toute conscience et non un Oui par habitude ou par obligation imaginaire.
Les personnes autour de vous s’en rendront compte également. Si toutes les requêtes qu’ils vous font, vous répondez par la positive, alors c’est l’inverse si jamais vous dites Non, ils ne comprendront pas, vous poseront des questions, peut-être s’offusqueront car vous êtes sensé être la personne qui dit Oui à tout. Votre Non aura beaucoup trop de valeur. Mais si vous commencez à faire l’inverse, il y aura bien sûr une phase de transition, mais passée cette phase, ce sera le Oui qui aura plus de valeur et c’est aujourd’hui ce que je vous souhaite.

5 – Votre temps est précieux, dites Non pour le protéger

Si vous dites Oui à tout, alors vous allez passer votre temps à courir à droite à gauche pour aider les autres et remplir vos engagements mais vous n’aurez plus de temps pour vous et votre famille. Votre temps est précieux, vous ne devez en aucun cas le brader pour des tâches que vous ne voulez pas spécialement faire ou des activités que vous vous sentez juste obligé de faire. Dépensez votre temps avec parcimonie, soyez vigilent là-dessus car c’est votre bien le plus précieux. Donc n’acceptez plus tout ce qu’on vous propose si vous voyez que votre emploi du temps va en pâtir.

6 – Dites Non pour tenir vos promesses et vos engagements

On sait tous à quel point c’est désagréable d’avoir quelqu’un qui ne tient pas ses engagements ou ses promesses. Et personnellement, je trouve ça encore plus désagréable de ne pas réussir à tenir MES engagements. Dans ces cas-là, je me sens vraiment coupable, je sais que j’ai déçue la personne car elle comptait sur moi et que maintenant elle se retrouve encore plus embêtée car j’avais dit Oui en premier lieu. Si vous ne voulez pas vous retrouver dans cette situation, il est clairement préférable de dire Non de prime abord. Si votre collègue vous demande si vous pouvez l’aider sur un projet, et que vous n’avez absolument pas le temps en ce moment, il est tout à fait acceptable de dire Non, je suis désolée mais là je ne peux pas, je ne suis pas la meilleure personne pour t’aider. Plutôt que de lui dire oui avec plaisir, et de le laisser tomber au dernier moment car vous n’avez VRAIMENT pas le temps, comme vous le pensiez au début.
Soyez réaliste, soyez indulgent avec vous-même. Une promesse non-tenue fera toujours plus de dégâts qu’un Non franc et sincère. Réfléchissez bien avant de dire Oui.

7 – Dire Non pour ne pas être frustré et stressé

A quoi ça sert de dire Oui à tout si au final, c’est pour se retrouver stressé, frustré, avec trop d’engagements et la sensation d’être surmené ? Le principe de la vie, c’est quand même de profiter et de passer le plus de bons moments possible (en tout cas c’est comme cela que je le vois). Si le fait de dire Oui à tout vous stresse, vous met la pression, vous ajoute des obligations que vous ne souhaitez pas, et en plus vous fait vous sentir coupable car vous n’arrivez pas à tout faire et ce que vous faites, vous le faites à moitié ou pas correctement, à quoi bon ? Rendez-vous compte d’où vous en êtes aujourd’hui dans vos engagements et dans le fait de dire oui. N’avez-vous pas des choses que vous pouvez enlever de votre emploi du temps et to-do liste ? Des engagements que vous pouvez encore annuler ? Des activités que vous faites par obligations, mais obligations que vous vous êtes fixées ? Des tâches que vous faites par habitude car on vous l’avez demandé y a 5 ou 6 ans ?
Faites du tri ! Faites le vide !

8 – Si vous dites Oui à tout, vous allez rater les meilleures opportunités

Celui-là, c’est mon préféré. Si vous dites Oui à tout, vous allez forcément rater de meilleures opportunités car vous serez coincé à tondre la pelouse chez votre voisin ou garder les enfants de votre lointaine cousine. Vous pouvez aussi rater des opportunités de travail. Votre boss est passé la semaine dernière avec un nouveau projet qui ne vous plaisait pas plus que cela, mais il a insisté et même si vous n’aviez pas le temps vous aviez dit Oui. Et aujourd’hui, il propose à l’équipe LE projet dont vous aviez toujours rêvé. Et vous ne pouvez pas dire Oui, car vous avez déjà dit Oui à un autre projet moins intéressant.
Voici encore une bonne raison de dire Oui avec parcimonie et modération. Il ne s’agit pas non plus de toujours dire Non en attendant qu’il y ait une meilleure offre/ proposition. Mais il faut dire Oui si cela vous plaît vraiment et si vous savez que vous pouvez le réaliser.
Ayez toujours en tête que à chaque Oui que vous donnez, c’est une opportunité de moins que vous pourrez saisir.

9 – Dire Non ce n’est pas être égoïste, c’est prendre soin de soi

Je reviens souvent sur ce point-là, mais vous devez prendre soin de vous en premier. Vous êtes la personne la plus importante dans votre vie. Et cela n’a rien d’égoïste ou de narcissique que de dire cela. Si vous dites Oui à tout, que vous courrez dans tous les sens, que vous n’avez jamais le temps de vous poser, de bien dormir, de bien manger et de tout simplement prendre soin de vous, alors vous courrez à la catastrophe. Prendre soin de soi, c’est savoir où sont ses propres limites, ses propres valeurs, savoir se faire passer avant les autres. C’est important de se rendre compte des conséquences qu’un Oui peut avoir sur votre vie et celle de votre famille par exemple. Certains Oui pris à la légère peuvent véritablement avoir un impact négatif sur votre vie personnelle et même sur votre santé. Il est important de toujours considérer l’intégralité des conséquences de votre décision.
C’est très bien d’aider les autres, de rendre service à vos voisins, de rendre service à vos amis et à la société. Mais si vous ne prenez pas assez soin de vous, un jour, vous ne pourrez plus prendre soin de personne…

10 – …alors apprenez à dire Non avant qu’il ne soit trop tard…

Parce qu’il arrivera un moment, où la machine va exploser. Vous avez dit Oui trop de fois, trop longtemps, pendant trop d’années. Et à ce moment-là, vous n’avez plus qu’une envie, c’est de dire Non à absolument tout. Même les choses qui vous faisaient plaisir, mêmes les personnes qui vous sont le plus chères, même vos activités préférées, vous n’avez plus envie de rien, vous n’avez plus envie de dire encore une seule fois Oui à quelqu’un. Vous rejetez tout ce qu’on peut vous proposer pour la simple et bonne raison que le moindre Oui vous fait peur et vous stresse. L’idée même de vous engager pour une simple sortie peut alors vous faire vous sentir mal.

Voulez-vous vraiment en arriver là ? Voulez-vous vraiment passer par ce stade-là pour enfin commencer à dire Non ?
Je ne vous le souhaite absolument pas, croyez-moi…
Alors dès maintenant, dès aujourd’hui, prenez l’habitude de dire Non le plus possible dans vos vies. Il y aura une période de transition, surtout si les personnes autour de vous vous connaissent comme étant celui ou celle qui dit tout le temps Oui. Mais il faudra les éduquer, leur faire comprendre que vous voulez prendre soin de vous. Et ceux qui ne comprendront pas partiront peut-être, mais ceux qui comprendront, resteront et vous respecteront encore plus pour vos décisions. Et peut-être qu’ils prendront exemple sur vous et feront de même.

Encore une fois, il ne faut pas tomber dans l’extrême inverse, dire Non à tout, ne plus sortir, ne plus aider personne, ne plus voir personne, ne travailler que le strict minimum…
Vous l’avez compris tout est une question d’équilibre, comme toujours.
Sachez dire Non le plus possible pour que vos Oui prennent de l’importance et de la valeur.

Crédit Photo Isaiah Rustad sur Unsplash

6 Replies to “10 raisons d’apprendre à dire Non”

  1. Salut Camille,
    Merci, merci, merci pour cet article. Il me touche car, comme toi, je suis toujours en lutte pour dire non. D’où la résolution sur le mot « Envol ». Me libérer des choses qui traîne chez moi depuis 5 ans où plus et qui me stresse c’est l’objectif de cette année.
    J’aime bien aussi l’idée que pour que le Oui garde sa valeur, il faut savoir dire non. Excellente réflexion.
    Alors on se serre les coudes et on avance en apprenant à dire non.
    Merci encore

    1. Ravie que ça te plaise. Alors oui, on se sert les coudes et on dit NON ! pour que nos Oui aient encore plus de valeurs ! Merci à toi

  2. Thanks for the info! Just wondering where did you get this source from?

    1. Hello, thank you for your message. Everything I am talking about here on my website comes from my own experience and all that I learnt from everywhere : books, article, seminar, webinar, online training… You have a page « J’ai testé pour vous » with some of the books I read if you want. Thanks.

  3. salut CAMILLE,
    merci pour cet article qui m’enseigne à prendre soins de moi et à ne pas me sentir obligé de dire oui a tout.

    1. Bonjour Leila, Ravie de pouvoir vous aider. Prenez soin de vous, c’est le plus important. Merci pour votre message.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.