Le bonheur, ça se travaille.

Pour moi, le bonheur, c’est comme tout, ça se travaille.

Si vous voulez progresser dans un domaine, vous apprenez, vous lisez, vous prenez un coach, vous mettez en place des exercices et petit à petit vous progressez et cela devient de plus en plus naturel.

Je pense que comme le reste, la pratique du bonheur, ça se travaille. Mais attention à ne pas tomber dans l’excès et l’obsession.

Je vous en dis plus dans cette vidéo :

Crédit Photo ALP STUDIO sur Unsplash

2 Replies to “Le bonheur, ça se travaille.”

  1. Bonjour Camille. Merci pour cette vidéo et ces conseils. je suis d’accord sur le fait de devoir planifier et programmer, et je rajouterai que cela s’apprend aussi… Personnellement, j’essaie de « penser sur papier » , d’écrire mon ‘programme’… au début je me demandais « à quoi bon »? En fait c’est une habitude à prendre : une feuille de papier, un stylo, poser ses idées sur papier. On entend souvent ce conseil de base, il faut apprendre à l’appliquer souvent.

    1. Merci Romain, oui c’est exactement cela, ça se travaille et ça s’apprend. Et je réitère ton idée que c’est bien beau de savoir mais le plus important c’est de l’appliquer. Merci pour ce rappel très important 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.