Voulez-vous être 40% plus heureux ?

Aimeriez-vous être plus heureux dans votre vie ? 40 % plus heureux ?

40 % ce n’est pas rien, si vous pouviez changer votre niveau de bonheur d’autant, qu’est-ce que cela vous apporterait ?

Découvrez dans cette vidéo, les résultats des études de Sonja Lyubomirsky et de ses collaborateurs, chercheurs en science du bonheur.

Mettez dès aujourd’hui en pratique les différents exercices que je vous propose, apprenez à vous connaître pour savoir quelles sont les activités qui vous correspondent au mieux, et augmentez votre niveau de bonheur !

Référence du livre de Sonja Lyubomirsky :
– en français : Comment être heureux… et le rester
– en anglais : The How of Happiness: A New Approach to Getting the Life You Want

 

Voulez-vous être 40 % plus heureux?

Bon, je ne vous vois pas derrière vos écrans, alors dites-le moi en commentaire. Mais chaque fois que j’ai posé cette question, beaucoup de mains se levaient. Car on est d’accord, la majorité d’entre nous souhaiterait être plus heureux qu’on ne l’est actuellement.

Mais, peut-on réellement être plus heureux?

Je vais vous démontrer qu’il est effectivement possible d’être plus heureux et  je veux qu’à la fin de cet article vous puissiez repartir avec de nouveaux éléments pour avoir une vie plus heureuse.

Pour ce faire, je m’appuie sur un livre que j’ai lu : « The how of Happiness » par Sonja lyubomirsky

N’hésitez pas à me dire si vous connaissez.

Dans un premier temps, je parlerai des mythes relatifs au bonheur.

Ensuite, je vous donnerai la clé pour être plus heureux.

Et enfin, je donnerai quelques exemples des activités que vous pouvez faire pour augmenter votre bonheur.

1 – Mythes relatifs au bonheur

Pour commencer, l’auteur, est une scientifique qui a conduit pendant plus de 18 ans des études sur la science du bonheur comme étudiante à la Stanford University puis comme professeur à l’université de Californie, Riverside. Les données que je vais vous présenter reposent donc sur des études réalisées en conditions scientifiques. Et pour moi c’est très important. Ça fait toute la différence.

Si je vous demande de réfléchir et de me dire en commentaire ce qui vous rend ou rendrait plus heureux sur le long terme? Que me répondez-vous?

  • Une plus grande maison?
  • Un meilleur partenaire?
  • Plus d’argent?
  • Une grosse voiture?
  • Un voyage ?
  • Du temps libre ?
  • Une nouvelle montre ?

Et bien les études ont montré que toutes ces réponses ne vous permettraient pas d’être plus heureux dans la durée. Alors certes vous aurez une phase plus ou moins longue où après cet événement, quel qu’il soit, vous serez effectivement plus heureux. Mais après un certain temps, selon l’intensité de l’évènement, vous allez redescendre à votre niveau de bonheur initial qu’elle nomme dans son livre « set point »

Et pourquoi cela me direz-vous?

Cela est dû au fait que nous nous adaptons à ces événements et à notre nouvelle vie, le phénomène d’habituation « hedonic adapation ». Mais cela marche dans les 2 sens. Il s’est avéré que dans la plupart des cas, après une période  plus ou moins longue selon l’intensité de l’évènement positif ou négatif les différentes personnes suivies se sont adaptées aux nouvelles conditions de leur vie et ont retrouvé leur « happiness set point ».

Nous avons donc une idée très biaisée de ce qui pourrait nous rendre plus heureux (et malheureux par la même occasion) sur le long terme.

Mais comment dans ces cas-là, parvenir à être plus heureux?

Et c’est là qu’intervient la solution du 40 % dont vous avez peut-être déjà entendu parler.

2 – The 40 % solution

Après de nombreuses études et années de recherche, Sonja et ses collaborateurs sont arrivés à la conclusion suivante :

Les facteurs déterminants notre niveau de bonheur sont de 3 sortes :

  • 50 % : votre valeur de référence ou set point

Ils ont pu montrer que notre bonheur était pour 50% déterminé génétiquement par un set point ou une valeur de référence. Chacun d’entre nous arrive sur Terre avec une valeur de référence pour son niveau de bonheur, hérité des parents. Ce point-là, c’est génétique et vous n’y pouvez pas grand-chose. C’est comme votre taille, la couleur de vos yeux. Vous êtes nés comme cela et vous ne pouvez pas le changer. Certaines personnes sont naturellement plus heureuses que les autres et l’inverse est aussi vrai.

  • 10 % :  les circonstances

Contre toutes attentes, les circonstances de notre vie n’y sont que pour 10 % dans le calcul de votre bonheur. Ici, on va parler des différences dans votre vie et votre situation :

  • Pays où vous habitez
  • Riche / pauvre
  • Homme / femme
  • Éduqué ou non
  • En bonne santé ou non
  • Beau / moche
  • Marié / célibataire

Toutes ces différences de situations ne modifient votre niveau de bonheur que de seulement 10 % !

Ce qui pourrait permettre à bon nombre d’entre nous d’arrêter de poursuivre des objectifs qui, quoi qu’il arrive, ne nous rendront qu’au mieux 10 % plus heureux (une plus grosse voiture, maison, une plus grosse paie…).

Mais qu’est-ce qui pourrait alors nous rendre 40% plus heureux?

  • 40% d’activités intentionnelles

Les 40 % restant sont liés à notre comportement et la clé pour avoir une influence sur notre niveau de bonheur réside dans ces activités intentionnelles qu’on peut avoir.

Ces 40 % là sont en notre contrôle. Nous pouvons donc réussir à changer notre niveau de bonheur grâce à ce que nous faisons et ce que nous pensons. Et 40 % en plus ou en moins ce n’est vraiment pas négligeable.

Au travers de nombreuses études, ils ont pu explorer, comparer les activités des gens heureux ou moins heureux, expérimenter ces hypothèses, analyser.

Mais quelles sont alors ces activités qui nous rendraient plus heureux?

3 – Activités pour augmenter votre bonheur

Je vous conseille vivement de lire ce livre car vous y trouverez plusieurs questionnaires afin de savoir quelles sont les activités qui VOUS correspondent le mieux car les activités que je vais vous présenter ne sont pas toutes pour vous.

Car oui, comme d’habitude il n’y a pas une solution miracle qui marche pour tout le monde. Il faut en effet apprendre à se connaître au mieux, savoir ce qu’on aime et surtout ce qui fonctionne pour vous. Il faut tester et ajuster, tester et retester.

Au cours de leurs recherches ils ont pu mettre en avant des schémas concernant les gens les plus heureux de leurs études dont voici les principaux qui en ressortent :

  • Les gens heureux passent beaucoup de temps en famille et avec leurs amis, à prendre soin et à apprécier leurs relations
  • Ils sont à l’aise pour exprimer de la gratitude envers ce qu’ils ont
  • Ils sont les premiers à proposer leur aide
  • Ils sont optimistes quand ils imaginent leur futur
  • Ils savourent les petits plaisirs de la vie et vivent dans le moment présent
  • Ils font du sport régulièrement toutes les semaines voire tous les jours
  • Ils se sont fixés des objectifs à longs termes et sont engagés pour les atteindre, ils sont ambitieux
  • Et surtout ils sont résilients et ont la force de surmonter les épreuves car eux aussi rencontrent également des difficultés.

Tous ces schémas ont permis de faire ressortir des activités qui permettraient ainsi de modifier de près de 40 % votre bonheur de façon durable et permanente

Chaque grand thème d’activité (ex la gratitude) est ensuite divisé en différents exercices réalisables concrètement (ex : écrire une fois par semaine dans un journal de gratitude, compter les éléments positifs de votre vie, exprimer directement sa gratitude à quelqu’un par une lettre de gratitude).

Alors c’est à vous de jouer!

Conclusion

Même si nous sommes très incompétents à prédire ce qui nous rendra heureux ou malheureux sur le long terme, même si 50 % de notre niveau de bonheur est génétiquement programmé, nous apprenons ici que seulement 10 % de notre niveau de bonheur dépend des circonstances de notre situation. Et surtout, que 40 % sont dans nos mains et sous notre contrôle grâce notamment à la mise en place d’activités qui nous correspondent.

Alors n’attendez plus, lisez le livre, passez les tests et découvrez les activités que VOUS devez mettre en place pour vous sentir plus heureux.

Crédit photo Brooke Cagle sur Unsplash

4 Replies to “Voulez-vous être 40% plus heureux ?”

  1. Coucou Camille
    Merci pour cette vidéo.
    Pour moi être heureux, c’est savoir apprécié ce que l’on a aujourd’hui plutôt que de se dire et si…. J’avais plus d’argent, je serais plus heureux demain ou autre.
    C’est avoir confiance en la vie !
    Je mets le livre dans ma liste.
    Merci encore tu es magnifique.
    Rachida

    1. Coucou Rachida,
      Merci pour ton retour 🙂
      Je suis complètement d’accord avec toi. Être heureux, c’est d’abord apprécié ce que l’on a dans notre vie aujourd’hui. Etre reconnaissant. C’est tellement important.
      Il faut arrêter de se faire « Quand j’aurai […] alors ça ira mieux, et je serai heureux ».
      C’est maintenant qu’il faut profiter et être heureux.

      Merci à toi!
      Bonne journée

  2. Top cette petite vidéo !
    Ce serait cool que tu fasses une vidéo sur les concepts de gratitude, résilience,.. que tout le monde soit au point

    1. Merci Céline,
      Je prends note et je mets cela sur ma liste de contenu à faire.
      Et si vous avez d’autres idées de contenu qui vous intéresse n’hésitez pas à faire comme Céline.

      Merci encore.

Laisser un commentaire