5 étapes pour garder vos bonnes habitudes n’importe où

En vacances, en week-end ou en déplacement professionnel, nos bonnes habitudes, si bien installées dans notre environnement connu, disparaissent presque instantanément si nous ne faisons pas attention.

Comment réussir à garder nos bonnes habitudes quand nous sommes dans des environnements différents ?

Voici un petit guide pour vous aider à maîtriser cela.

1 – Ayez un plan d’action :

La plupart du temps, si vous n’êtes pas chez vous pour une soirée, un week-end, une semaine ou plus vous avez la possibilité de le savoir auparavant. Dans ces cas-là, prévoyez en conséquence. Il est toujours beaucoup plus simple de réussir quelque chose si vous y avez réfléchi auparavant. Si vous mettez en place la stratégie qui suit vous aurez déjà pris conscience que vos habitudes sont perturbées pendant vos déplacements et qu’il est important de contrôler son environnement pour vous aider à les maintenir.

2 – Enquêtez sur votre nouvel environnement :

Une fois que vous savez votre destination et la durée de votre séjour/déplacement, renseignez-vous sur votre nouvel environnement : est-ce qu’il y aura une salle de sport dans l’hôtel ou à proximité ? Est-ce qu’il y a un parc pas très loin de votre lieu de séjour ? Est-ce que vous avez la place d’apporter votre tapis avec vous ? Combien de temps de transport aurez-vous en totalité ? Pouvez-vous marcher jusqu’à la salle des congrès ? Vos amis ont-ils un shaker pour faire votre jus de fruit préféré ? Est-ce que vous pourrez faire vos courses dans un petit marché bio ? Aurez-vous la possibilité d’avoir du temps pour lire et/ou écrire le matin ? …  Vous voyez l’idée. Il faut se renseigner au maximum afin de connaître l’environnement qui sera le vôtre pour la durée du séjour. Plus vous aurez de détails en rapport avec les habitudes que vous avez, plus il sera facile de faire la suite…

3 – Créez de nouvelles habitudes « hors-maison » :

Grâce à toutes les informations recueillies par votre petite enquête, vous aurez alors une meilleure idée des possibilités qui s’offrent à vous et de ce qui vous attend. Si vous avez l’habitude de faire vos exercices le matin mais que pendant cette semaine de vacances avec les petits cousins qui se réveillent à 6h vous savez que ce ne sera pas possible, alors prévoyez de faire vos exercices pendant leur sieste de 15h. Si vous savez que vous ne pouvez pas résister aux petits fours du congrès international sur la réintroduction des dodos en Amérique Latine, prévoyez de manger correctement selon vos souhaits AVANT d’aller au congrès ou comptez ces petits fours et dites-vous que vous avez le droit d’en prendre uniquement 4 par exemple (On ne réussit à contrôler que ce qu’on mesure). Vous savez que vous aurez beaucoup de transport pendant ces vacances avec votre mari pour votre road trip sur la côte ouest américaine alors prévoyez un maximum d’audio-livres et de podcast. Adaptez, modifiez, repensez vos habitudes qui sont déjà bien ancrées afin qu’elles s’intègrent à votre nouvel environnement. Pour les nouvelles habitudes que vous êtes en train de mettre en place, c’est toujours un peu plus compliqué, car déjà dans votre environnement connu ce n’est pas évident de mettre en place ces nouvelles habitudes. Essayez de trouver des déclencheurs forts afin de ne surtout pas casser le rythme d’installation de ces nouvelles habitudes.

4 – Entourez-vous d’outils pour vous aider à maintenir ces habitudes :

Lorsque vous partez en déplacement, préparez-vous votre kit de survie : Votre tapis de yoga, vos chaussures de courses, vos applications pour méditer et vous isoler, votre thermos pour avoir toujours votre thé chaud à portée de main… Plus vous connaîtrez exactement ce qu’il vous faut pour réussir à garder vos habitudes en place plus vous pourrez adapter votre kit à vos déplacements. Pour cela il est vraiment important de savoir ce qui compte le plus pour chaque habitude puisque certains déclencheurs habituels ne seront plus en place à cause du changement d’environnement. Assurez-vous avec les outils qui sont à votre disposition à l’heure actuelle de récréer un environnement tout aussi favorable pour maintenir vos habitudes en place.

5 – Acceptez le fait que vous n’y arriverez pas toujours :

Je sais que cela va un peu en contradiction avec les autres points, mais si malgré le plan mis en place vous n’arrivez pas à résister aux petits sablés de grand-mère pour les vacances de Noël, parfois il est préférable d’avoir un joker (et ici je ne parle pas d’une semaine JOKER mais bien d’UN joker). Il est tout à fait normal de craquer quelques fois. Mais le plus important c’est de ne pas renoncer. Si vous vous dites dès le premier jour de vacances « oh j’ai craqué hier, maintenant ça ne change plus grand-chose si [je ne fais pas mes exercices aujourd’hui non plus/ si je finis cette boite de gâteaux/ si je fume ce paquet de cigarettes/ si je n’écris pas ce matin….] ». Vous pouvez accepter d’avoir un joker mais celui-ci doit vous permettre de reprendre vos bonnes habitudes dès la fois suivante. Soyez indulgent avec vous-même mais gardez en tête que c’est la régularité et la persistance qui feront de vous la personne que vous souhaitez être.

Maintenant que votre kit de survie pour maintenir vos habitudes hors-maison est en place n’hésitez pas à me faire part dans les commentaires de vos astuces utilisées afin de partager les bonnes idées. Parfois, il suffit de pas grand-chose pour nous aider à maintenir le cap.

Laisser un commentaire