Hygiène mentale : la méditation

Depuis qu’on est tout.e petit.e, on nous apprend à prendre soin de notre corps. Différentes habitudes sont alors mises en place dès notre plus tendre enfance :

  • Se brosser les dents 2 fois par jour
  • Prendre une douche régulièrement
  • Faire de l’exercice
  • Mettre de la crème solaire quand on en a besoin
  • Avoir une alimentation équilibrée
  • Bien s’hydrater (au moins 1,5L par jour)

Vous avez alors (plus ou moins selon les personnes) de bonnes habitudes que j’appellerai des habitudes d’hygiène corporelle.

Et votre hygiène mentale ? Vous y a avez déjà pensé ?
Juvénal disait, il y a longtemps dans ses satires : « Un esprit sain dans un corps sain ». Mais malheureusement, j’ai l’impression qu’on a un peu délaissé l’esprit dans notre apprentissage de l’hygiène et du bien-être. Sinon, on n’en serait pas là aujourd’hui, à ce niveau de stress au travail et dans la vie personnelle, on n’aurait pas autant d’angoisses et d’insomnies, on aurait plus de personnes qui ont confiance en elles…

Alors pour vous aider à prendre soin de vous et à avoir, en plus de votre hygiène corporelle, une hygiène mentale, je vous propose aujourd’hui une habitude qui a littéralement changé ma vie : la méditation.

Je suis quelqu’un dont le cerveau ne peut pas se mettre en pause, ça fuse de tous les côtés, parfois on a du mal à me suivre, souvent j’épuise les gens, la majeure partie du temps, je m’épuise moi-même. Clairement, je trouve aujourd’hui, que c’est un atout de fonctionner comme cela, mais oui, parfois, j’aimerais bien juste trouver le bouton off… surtout le soir, quand je viens de me coucher mais que « lui » en a décidé autrement.

La méditation, je connaissais depuis longtemps. On en entend parler de partout, c’est même plutôt à la mode. Je connaissais déjà auparavant car mes parents, même s’ils n’en parlaient pas beaucoup, avaient pratiqué cela « dans leur jeunesse ». Pour moi, la méditation, c’était un peu un truc de hippies bouddhistes, voire parfois j’associais cela à une secte. En fait, je ne connaissais pas, et j’avais des a priori. Comme souvent quand on ne connaît pas quelque chose d’ailleurs…

Mais l’idée de rester des heures, dans la position du lotus, les mains sur les genoux, à faire « ohhhmmmmmmmmmmmmm » ne m’attirait pas du tout. Sachant que de toute manière au bout d’aller, 4 secondes, mon cerveau allait me déverser l’intégralité de ses pensées et qu’il m’aurait été alors impossible de me concentrer sur ce que je devais faire, qui était, si j’ai bien compris, essayer de ne PAS penser. La belle affaire.

Cependant, suite à un cours sur la psychologie positive, j’ai lu ce livre : Love 2.0. (que vous pouvez trouver dans ma liste de recommandation)
Elle y présente beaucoup d’éléments intéressants, dont la « loving kindness meditation » qui est une méditation d’amour bienveillant (désolée pour la traduction je n’ai pas trouvé mieux). Associé au livre, voici sur son site les méditations auxquelles vous pouvez accéder (en anglais, désolée pour les non-anglophones).

J’ai eu vraiment beaucoup de mal au début car ce sont des méditations qui durent environ 15 minutes. Mais son approche bienveillante m’a fait vouloir en savoir plus.

Je me suis donc mise à chercher s’il n’existait pas des applications qui me permettraient de commencer plus doucement.
Ahhhh la magie de la technologie : je suis alors tombée sur un nombre important d’applications gratuites ou non avec des méditations guidées en tout genre et de toute durée.
Voici celles que j’ai utilisées :

  • En anglais :
    • Stop breathe and think : des petites méditations guidées très orientées et de courte durée
    • Headspace : application bien connue avec un programme gratuit mais le reste sur abonnement
    • Smiling mind : je ne l’ai pas beaucoup testée mais j’ai eu de bons retours
    • Insight Timer : seule application que j’utilise maintenant. Gratuit, toutes les durées, tous les sujets, des podcasts, des méditations guidées, des musiques, des « bruits ». Très complet et varié.
  • En français :
    • Petit bambou : très sympathique avec plein de programmes différents sur abonnement.

J’ai donc commencé par les méditations guidées, qui me permettaient de mettre mon cerveau sur les rails de ce qu’il devait faire. On suit la voix qui nous guide et qui nous explique ce qu’on doit faire.

Mais j’ai surtout compris un point essentiel. L’important ce n’est pas de « NE PAS PENSER » mais de notifier avec bienveillance quand notre cerveau se perd dans nos pensées, ce qui est tout à fait normal, et de le remettre sur son point d’attention précis (la respiration, une consigne en particulier…)

A partir du moment où j’ai arrêté de me dire que j’étais nulle à chaque fois que je me perdais dans mes pensées, mais que j’avais plus un discours du genre « Camille, tu es perdue dans tes pensées, ce n’est pas grave, reprends ton point de focus sur ta respiration », tout a commencé à aller beaucoup mieux. Comme d’habitude quand on se traite mieux soi-même…

J’ai commencé par des méditations de 3 minutes. Je prenais alors ce temps pour moi, le matin, dans ma routine matinale. Sans lotus, sans « ohmmm ». Juste assise tranquillement, les yeux fermés. Associé à des exercices de respiration, j’ai commencé à voir la différence. Un moment de calme pour bien commencer la journée. Un moment juste pour moi, pour nettoyer si l’on veut, certaines pensées selon le sujet de la méditation.

J’ai ensuite exploré les différentes applications que je vous ai présentées et je suis persuadée qu’il y en a bien d’autres en français également. Encore une fois, testez et regardez celle qui vous convient.

Petit à petit, j’ai ressenti le besoin d’allonger ce temps de méditation matinal que je m’accordais. Cela me permet aujourd’hui de bien commencer ma journée. J’ai vraiment l’impression de prendre soin de mon esprit, de le calmer et de le mettre en ordre pour la journée. Un peu comme un brossage de pensées pour bien commencer la journée.

Aujourd’hui, je pense que je n’ai plus aucune envie d’arrêter cette habitude, qui a mis un peu de temps et qui n’a pas été simple au début. Cela m’apporte beaucoup.

Alors si vous aussi, vous souhaitez prendre soin de votre esprit :

  • Trouvez-vous 5 minutes pour commencer pour prendre ce temps pour vous.
  • Essayez des applications avec des méditations guidées pour commencer.
  • Comprenez que l’idée n’est pas de NE PAS PENSER mais bien de « juste » notifier quand vous êtes perdu.e dans vos pensées et de simplement revenir avec bienveillance sur votre point de focalisation
  • Persévérez !!! Ça ne sera pas évident au début, surtout si comme moi, ça fuse de partout. Mais je vous assure que vous verrez vraiment la différence.

Il existe de nombreuses méditations guidées spécialement conçues pour le soir, pour aider à s’endormir. Si un jour, vos pensées vous empêchent de dormir, alors je vous conseille vraiment de jeter un coup d’œil, elles m’ont aidée à passer le cap 🙂

Dites-moi dans les commentaires quelles applications vous utilisez, quelles méthodes, quel type de méditation vous avez testées, si vous avez fait des retraites…

Crédit Photo Josh Adamski sur Unsplash

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.