Les 4 étapes pour apprendre à gérer ses émotions

Dans cette vidéo, je voudrais vous apprendre à :

  • Mieux gérer vos émotions négatives
  • Reconnaître les prémices de chaque émotion
  • Profiter encore plus de vos émotions positives

Est-ce que cela vous est déjà arrivé de vous retrouver pendant près de 15 minutes à ruminer encore et encore parce que :

  • Vos enfants n’ont encore une fois pas mis leurs affaires au sale ?
  • Les gens de la table d’à côté sont servis avant vous alors que vous êtes arrivés au restaurant avant eux ?
  • L’autre conducteur vous a encore barré la route ?

Et à partir du moment, où vous avez pris conscience, ou que quelqu’un d’autre vous a fait prendre conscience, que vous étiez encore en train de ruminer cela, vous vous êtes rendu compte que ce n’était peut-être pas si grave finalement, et alors l’intensité de votre émotion est redescendue.

Ou un autre exemple, vous courrez partout car votre avion est dans 2h et que vous n’avez toujours pas fait votre valise ni emballer votre cadeau pour votre grand-mère. Vous sentez le stress monter et plus vous courrez partout plus vous êtes en stress et anxieux.

Le problème, c’est que quand on ressent des émotions plus ou moins intenses, il n’est jamais évident de prendre du recul sur le moment. Seulement, si vous ne le faites pas, il y a de forte chance que l’intensité de l’émotion augmente encore et encore, quitte à devenir incontrôlable et ingérable.
Et, croyez-moi, je pense que vous ne voulez en aucun cas que vos émotions prennent le contrôle sur vous…

L’important, c’est donc d’arriver à trouver des moyens pour gérer la montée de vos émotions, surtout concernant les émotions négatives.

1ère étape : Connaître les situations et les déclencheurs de vos émotions

Je suis quasiment certaine qu’il y a des situations où vous savez exactement que vous allez ressentir certaines émotions négatives :

  • Vous savez que quand vous allez faire les magasins dans l’immense centre commercial, il y aura beaucoup de monde et vous serez stressé.
  • Quand vous prenez la voiture et que vous êtes coincée dans les bouchons, cela vous énerve profondément.
  • Lorsque vous êtes dans la file d’attente à la caisse de votre supermarché, vous êtes frustré de devoir attendre aussi longtemps.
  • Vous êtes très triste à chaque fois que vous regardez certains films qui font appel à votre empathie.

L’idée, c’est encore une fois d’apprendre à mieux vous connaître, pour anticiper et si possible éviter ce genre de situation ! Puisqu’à chaque fois ou presque que vous vous retrouvez dans ces situations précises, vous ressentez ces émotions-là, alors il faudrait mettre en place des stratagèmes pour éviter au maximum de vous retrouver dans ces situations :

  • Allez plutôt faire les magasins dans la rue piétonne où il y a moins de monde.
  • Partez plus tôt ou prenez un itinéraire bis pour éviter les bouchons.
  • Faites vos achats sur internet pour éviter la file d’attente.
  • Regardez des films joyeux et dynamiques.

Il y a plein de solutions qui existent qui peuvent vous permettre justement d’éviter les conditions où vous ressentirez des émotions négatives.

Mais parfois, on ne peut juste pas échapper à ces circonstances, alors il faut apprendre à faire avec et à faire de son mieux.

2ème étape : Apprendre à reconnaitre les prémices de chacune de vos émotions

Pour cela, il faut vraiment se mettre à l’écoute de son corps. Ici, nous sommes sur des conditions que vous n’aviez pas forcément pu prévoir et qui vont « vous prendre par surprise ». Elles vont vous faire basculer sur des émotions négatives avec plus ou moins d’intensité. C’est à ce moment-là, qu’il faut apprendre à reconnaitre les premiers signes qui annoncent l’arrivée de votre émotion, comme par exemple :

  • Respiration plus haute, courte et rapide
  • Votre cœur qui s’accélère
  • Votre température corporelle qui augmente
  • Votre cerveau qui n’en finit plus de vous proposer des informations
  • Vos mains qui deviennent moites

Je ne dis pas que vous allez avoir TOUS ces symptômes à la fois ! Non, bien sûr, en tout cas, je ne vous le souhaite pas. Mais l’idée, c’est de réussir à prendre conscience de ces premiers signaux qui vont grandement vous aider à reprendre le contrôle de ses émotions négatives qui peuvent vous gâcher la vie et vous empêcher d’être heureux.

Soyez donc vraiment de plus en plus attentif à votre corps et aux nombreux signaux qu’il peut vous envoyer.

3ème étape : Savoir prendre conscience de son arrivée pour mieux l’accueillir

Une fois que vous savez reconnaitre les premiers signaux de l’arrivée de votre émotion, l’important c’est d’arriver à prendre du recul.

Dès que vous ressentez les premiers signaux, il faudrait vous arrêter un instant et prendre 3 profondes respirations, une grande inspiration par le nez et vous expirez par la bouche. Le but de ces respirations, est de commencer à vous calmer.

Ensuite, posez-vous la question suivante : « Quelle émotion suis-je en train de ressentir ? ». A partir du moment où vous mettez une étiquette sur votre émotion négative, vous pouvez arriver à prendre du recul par rapport à vos sensations et à votre émotion. Vous prenez alors la décision de vous détacher de cette émotion que vous êtes en train de ressentir pour mieux l’accueillir et la gérer.
Quand vous vous apercevez que vous êtes encore en train de ruminer et de vous énerver tout seul dans votre file d’attente, si vous vous dites « Hum, je suis encore en train de ruminer, je ressens de la frustration », je suis persuadée que vous arriverez à faire redescendre la pression rien qu’en ayant cette prise de conscience. Il est aussi très intéressant de se demander « Pourquoi suis-je en train de ressentir cette émotion ? ». Posez-vous la question et essayez de comprendre ce qui vous a mis dans cet état émotionnel. Chercher la cause vous aidera forcément à mieux comprendre comment vous fonctionnez.

Alors je sais, certains me diront « Mais la colère c’est bien, il faut la vivre, il faut la ressentir, ça me permet d’être quelqu’un et de m’assumer ». Et bien, si c’est ce que vous voulez vivre, très bien. Je ne vous en empêcherai pas. Personnellement, j’ai vécu dans la colère et dans les émotions négatives pendant beaucoup trop d’années, cela m’a littéralement pourri la vie, pourri mes relations amicales et sentimentales, pourri ma santé, alors clairement, si je peux m’en passer et apprendre à résoudre les problèmes autrement, je le fais ! Mais libre à vous 🙂

Le problème avec les émotions négatives, ce n’est pas de les ressentir, non, c’est qu’elles persistent et qu’elles deviennent votre état permanent. Être en colère, ressentir du stress, avoir peur même parfois, c’est important et c’est ce qui fait de nous des êtres vivants. Mais le problème, c’est quand ces émotions n’arrivent plus à disparaître et que vous vivez H24 dans ses états émotionnels drainants. Alors, si vous apprenez à accueillir ses émotions négatives pour mieux les gérer, selon moi, c’est l’essentiel.

4ème étape : Se poser les bonnes questions pour ne pas rester dans une boucle négative

Après la prise de conscience et le début du retour au calme, il est nécessaire de se poser les bonnes questions pour complètement contrer la montée de l’émotion négative :

  • Est-ce que c’est grave ?
  • Est-ce que c’est vraiment important ?
  • Est-ce que cela aura un impact dans 5 ans ?

Voici le lien de la vidéo qui concerne ces questions.

Normalement, plus vous pratiquerez pour apprendre à reconnaitre vos émotions négatives, plus vous y arriverez et plus ce sera facile pour vous de limiter l’intensité de la montée pour ainsi rester sur un niveau de calme plus permanent.

Alors à vous de jouer !

5ème étape bonus : Appliquer les 3 premières étapes pour les émotions positives mais pour les maximiser !

Le principe avec les émotions positives, c’est l’inverse ! On voudrait connaître les situations qui nous apporte de la joie, du bonheur, du plaisir, des rires, de l’amusement, de l’émerveillement et toutes autres émotions positives afin de faire en sortes d’avoir encore plus de conditions et circonstances comme celles-ci !!

Si vous apprenez également à reconnaitre les premiers signaux de ces émotions positives, une fois la prise de conscience que vous êtes en train de vivre une émotion positive, soyez reconnaissant de vivre cette émotion, et au contraire de l’émotion négative, prenez la décision de la vivre pleinement, en toutes conscience pour en apprécier encore plus les bons moments.

L’intérêt de faire cela pour les émotions positives, c’est vraiment de maximiser votre expérience. A l’inverse des émotions négatives, on veut se plonger au maximum dans ce qu’on est en train de vivre et de ressentir, et le fait de mettre une étiquette sur ce que vous ressentez, ne doit pas, cette fois-ci, vous en éloigner mais vous permettre d’être encore plus reconnaissant de pouvoir vivre cela.

Alors n’attendez plus, mettez cela en pratique dès ce soir en rentrant du travail en métro bondé ou dans les bouchons !

Donc pour mieux gérer vos émotions :

  • 1ère étape : Connaître les situations et les déclencheurs de vos émotions
  • 2ème étape : apprendre à reconnaitre les prémices de chacune de vos émotions
  • 3ème étape : Savoir prendre conscience de son arrivée pour mieux l’accueillir
  • 4ème étape : Se poser les bonnes questions pour ne pas rester coincé dans une boucle négative

Si c’est une émotion négative, le but est de minimiser la durée et l’intensité de cette émotion
Si c’est une émotion positive, le but est au contraire de maximiser la durée et l’intensité pour la vivre pleinement.

Et n’oubliez pas, si vous voulez que les choses changent VOUS devez changer.

Crédit Photo Cristian Newman sur Unsplash

2 Replies to “Les 4 étapes pour apprendre à gérer ses émotions”

  1. Dans mon bureau, il y a un diction affiché qui dit :  » Je n’aurais pas besoin d’apprendre à gérer ma colère si les gens apprenaient à gérer leur stupidité ».
    Humour à part, j’ai adorer l’analyse donnée dans la vidéo. Le plus dur reste à se « psychanalyser » soi-même. Je vais lire l’article est voir comment mettre en place cela dans la semaine.
    Merci Camille ! Grâce à toi j’approche d’une vie extraordinaire

    1. ahah ! ça c’est certain, ça faciliterait pas mal les choses. J’espère que tu arriveras à gérer au mieux tes émotions alors 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.