Comment faciliter l’ancrage d’une nouvelle habitude ? (Etape 1)

– Oh, tiens. Un cookie. Miam.
– Mais non ! On avait dit que j’arrêtais de grignoter entre les repas.
– Troooooop tard.

Cela ne vous arrive jamais à vous ce genre de choses ? Vous avez pris la bonne résolution de [insérer ici ce que vous souhaitez] et malheureusement votre environnement immédiat ne vous aide pas ?

Vous avez toujours des cookies ou autre snack à portée de main alors que vous avez décidé d’arrêter de grignoter entre les repas ?

Vous avez toujours votre paquet de cigarettes plein dans votre poche alors que vous avez (enfin !) décidé d’arrêter de fumer ?

Vous ne savez jamais où trouver vos chaussures de running alors que vous vous êtes juré que dorénavant vous allez courir tous les matins (ou tous les soirs) ?

L’environnement dans lequel nous évoluons joue un rôle considérable dans le maintien de nos bonnes comme de nos mauvaises habitudes.

C’est pourquoi aujourd’hui, nous allons nous attarder sur cet environnement et le rendre propice aux nouvelles bonnes habitudes que vous voulez mettre en place et le plus inadapté possible aux mauvaises habitudes.

Je m’explique. Si vous avez sur votre étagère en permanence des cookies, chocolats, snack en tout genre, c’est beaucoup plus compliqué de résister en les voyant tous les jours, tout le temps, constamment que si par exemple ils sont dans un placard, au fond d’une boite fermée hermétiquement. Votre environnement vous aide. Quitte également à coller une étiquette sur la boîte « En cas de crise uniquement » ou tout ce qui vous aidera à résister.

Ma mère par exemple, raffole du chocolat. Mais celui-ci malheureusement lui donne des maux de tête terribles. Après avoir caché le chocolat dans la boîte au fond du placard, il arrive cependant que quelques fois elle craque pour aller chercher cette fameuse tablette. Mais sur la boîte, elle a juste écrit « Attention au mal de tête ». Et bien figurez-vous que cela fonctionne. Elle a beaucoup moins envie de le manger quand elle se rappelle la dernière séance de migraine. Trouvez ce qui fonctionne pour vous.

CRÉEZ VOUS UN ENVIRONNEMENT PROPICE ! Ce sera le mot d’ordre du jour.

Regardez autour de vous, oui là maintenant, où que vous soyez et cherchez ce qui dans votre environnement entrave la mise en place de ces bonnes habitudes ou au contraire favorise le maintien de ces habitudes dont vous souhaitez vous débarrasser.

Cela peut aller des chaussures de running rangées au pied du lit avec le leggings pour vous aider et vous rappeler votre décision d’aller courir le matin en vous levant, au verre d’eau posé sur la table de nuit si vous souhaitez prendre la bonne habitude de boire plus, au chocolat dans la boite au fond du placard. Toutes les petites choses que vous pourrez faire pour améliorer votre environnement pourront vous aider.

Donc aujourd’hui, voilà ce que vous allez faire :

1 – Observez votre environnement et trouvez ce qui ne marche pas.

Chez vous, au travail, chez votre ami(e), principalement les endroits où vous passez le maximum de votre temps (cela concerne aussi votre voiture par exemple, ou même… votre sac à main ! si si je vous jure), regardez attentivement autour de vous et trouvez tous les éléments qui ne vous aident pas ni à maintenir les bonnes habitudes ni à éliminer les mauvaises.

2 – Faites la liste de ces éléments et trouvez une solution pour les transformer.

Les bonbons sur le plan de travail : direction une boite fermée dans le placard. Le tapis de sol au fin fond de l’armoire : placez-le en premier plan, toujours accessible voire visible. Le numéro de Mamie dans le carnet rangé au fond du tiroir : un post it sur le meuble d’entrée pour y avoir toujours accès et pouvoir l’appeler régulièrement. Votre bureau plein de distractions : des boites, des dossiers pour tout ranger. Et ainsi de suite.

3 – Regardez l’évolution de vos habitudes et transformez-les encore pour plus d’efficacité.

Au début, la première solution que vous allez trouver ne sera peut-être pas la meilleure. Encore une fois TESTEZ ! Faites de votre environnement un allié. Parfois un tout petit changement peut considérablement vous aider à ancrer cette nouvelle habitude.

La prise de conscience que votre environnement peut vous aider ou au contraire vous entraver est une excellente méthode pour progresser au mieux avec les changements que vous souhaitez voir s’installer dans votre vie.

Pensez-y la prochaine fois que vous n’arrivez pas avec cette bonne ou mauvaise habitude.

N’hésitez pas à nous faire part des modifications que vous avez pu apporter à votre environnement pour donner des bonnes idées à tout le monde.

Crédit photo Todd Diemer sur Unsplash

Laisser un commentaire